Maison Familiale Rurale Bâgé le Châtel
PORTES OUVERTES les samedis 26 janvier et 23 mars de 9 H à 17 H

Toute l'actualité

VISITE DE JEROMES CONCEPT
les apprentis CAPa Jardinier Paysagiste ont effectué une visite de l'entreprise

Architecte paysager, concepteur d'extérieurs, l'entreprise est née de l'association entre Jérôme GUILLOT et Jérôme LOUIS en 2015.

Denis, du bureau d'étude, a accueilli les élèves et leur a fait découvrir les différents locaux : l'accueil, le bureau d'étude, les espaces techniques et le showroom.

Puis ce fût une visite, quelque peu humide, qui a eu lieu sur le showroom afin de découvrir les différents matériaux et aménagements possibles.

Les jeunes ont pu échanger longuement avec différents professionnels de la structure sur les méthodes de travail, l'organisation et les différents types de chantiers.

Merci à eux pour le temps consacré à ces jeunes apprentis.


CHANGEMENT DE DIRECTION A LA MFR
Christine JIMENEZ a remplacé Véronique PAGE

Véronique PAGE a occupé le poste de directrice de la Maison familiale rurale pendant trois ans. Elle a pris en charge, le 16 août, la MFR de la SAULSAIE.

C’est avec beaucoup d’émotions que la présidente du conseil d’administration, Stéphanie OZANNE, a remercié Véronique PAGE pour son écoute, son dynamisme, sa rigueur professionnelle et le bon échange instauré entre la direction et le Conseil d’Administration.

Elle lui a également souhaité une bonne réussite dans ses nouvelles fonctions et a présenté celle qui va lui succéder, Christine JIMENEZ.

Christine JIMENEZ, impliquée en MFR depuis 2001, a été formatrice puis responsable de formation en tant que salariée de la Fédération Régionale. Sa mission était de créer une MFR dans le Pays de Gex.

Une passation de poste accompagnée d’un pot en toute simplicité. Autour des membres du Conseil d’Administration et du personnel, on notait la présence de M. BILLOUDET, Président de la Communauté de Communes du Pays de Bâgé, de M. ROCHET, président du Comité de Jumelage accompagné de son trésorier, de M. GRAND, Président de l’OTSI communautaire et de voisins.


JOURNEE SPORTIVE DES ELEVES DE 4ème
Ce sont environ 150 jeunes des classes de 4ème qui se sont retrouvés pour une rencontre sportive entre élèves venant des Maisons Familiales Rurales de BAGE LE CHATEL, PERONNAS, PONT DE VEYLE, de la Dombes et le Lycée Professionnel Privé Rural de ST S

Le matin, un cross relais était organisé avec une course sur 800 m et un passage de témoin avec des équipes de 5 relayeurs. Ensuite, ce fut tir à la corde par équipe de 5 joueurs… Bravo aux jeunes de Bâgé qui sont allés en demi-finale.

 

            A midi, le repas tiré du sac permettait à chacun de faire une pause et de retrouver des forces.

 

            L’après-midi, les élèves se sont affrontés sur 8 ateliers multi activités (foot cage, croquet, course en sac, slalom… ) et de belles médailles pour Bâgé !!!!

 

            Cette journée s’est déroulée dans une excellente ambiance et s’est terminée par la remise de coupes et médailles aux plus valeureux autour du verre de l’amitié. Chacun alors regagnait son établissement, fourbu mais content.


SI LA M.F.R. M’ETAIT CONTEE …
Dans le cadre de leur E.I.E. (Enseignement à l’Initiative de l’Etablissement), les élèves de Première BAC Pro C.G.E.A. doivent réaliser un travail de mémoire portant sur l’histoire de la Maison Familiale.

Dans cet optique, ils ont accueilli Albert GRAND, Président de l’Office du Tourisme du Pays de Bâgé et de Pont de Vaux, mais surtout ancien directeur de la MFR, qui a su leur fait part de son expérience au sein de la Maison, et de l’évolution des formations.

Les jeunes avaient au préalable effectué diverses recherches et ils ont pu tous échanger autour de photos, récentes et anciennes.

Une intervention très appréciée qui permettra de réaliser un livret relatant l’histoire de la MFR et surtout des supports pour une exposition lors de la journée PORTES OUVERTES du samedi 26 janvier.

A l’heure du numérique et des mémoires artificielles, il est bon de travailler autour d’une mémoire collective avec des valeurs partagées et surtout qu’elle ne soit pas submergée par l’oubli …