Maison Familiale Rurale Bâgé le Châtel
JOURNEE PORTES OUVERTES SAMEDI 2 JUIN de 9 H à 13 H !!!

Toute l'actualité

Une pédagogie exigeante ...
en temps, en organisation, en travail personnel. Les jeunes ont besoin pour réussir de formateurs qui savent les réconcilier avec le savoir, de maîtres de stage qui leur fassent confiance et les aident à trouver une place dans l’univers professionnel

CHANGEMENT DE DIRECTION
Auparavant Trésorière de l'association, Stéphanie OZANNE succède à Didier BLANC, qui préside désormais la Fédération Départementale.

Un passage de témoin qui s’est fait sans problème, puisque la nouvelle présidente connaît les habitudes et le fonctionnement de la maison depuis 2015.

 

Stéphanie OZANNE est entrepreneur de travaux agricoles à St Germain sur Renon et a eu son fils de scolarisé à la MFR pendant deux années.

 

Son souhait premier est de continuer à faire évoluer la MFR, avec la participation de son équipe et des membres du personnel. Une proximité et des échanges qui permettent que le projet pédagogique côtoie le projet éducatif, de croiser les regards pédagogiques et éducatifs.

 

La MFR c’est une façon de proposer aux jeunes de réussir autrement, par le biais de la formation en alternance. A Bâgé le Châtel, on peut intégrer une 4ème d’alternance (école / stage) à partir de 14 ans en réalisant différents stages, et poursuivre une 3ème afin de construire son projet d’orientation et de trouver son futur métier...

 

Ensuite les jeunes peuvent poursuivre vers un Bac Pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Agricole (en alternance) ou un CAPA Jardiner Paysagiste (en apprentissage). Une certification BEPA s’ajoute à ce panel en fin de classe de Première.

 

La M.F.R. ne compte pas moins de 250 maîtres de stage sur l’année.

 

C’est la diversité des intervenants (élèves, parents, maitres de stage, équipe, partenaires, institutions…) qui crée cette richesse et nourrit la réussite.

 

Les projets à courts terme sont la « sécurisation et contrôle des accès » et l’aménagement du terrain acheté il y a deux ans, en plateau sportif.

 

« Nous devons consolider notre savoir-faire, la pédagogie de l’Alternance, soigner la qualité de nos services envers les familles, les jeunes et le territoire. C’est un élément capital pour avoir la capacité de s’ouvrir vers d’autres publics, à d’autres partenaires, à aller vers de nouveaux territoires. », tels sont les propos de Stéphanie OZANNE qui tient à garder l’entité des MFR.